AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

 

      Son travail est essentiellement centré sur l'accompagnement d'enfants, d'adolescents ou d'adultes handicapés mentaux et moteurs, et de personnes âgées très dépendantes. L'aide médico-psychologique leur apporte une assistance individualisée dans tous les gestes de la vie quotidienne.
      Il aide, par exemple, la personne handicapée à se laver, s'habiller et se déshabiller, se nourrir, se changer. Il l'accompagne dans ses déplacements. Pour les plus jeunes, il assure des tâches éducatives qui visent à encourager l'expression orale, à éveiller et à distraire par des jeux simples.

Principales activités

  • Accompagne et réalise auprès des personnes les actes essentiels de la vie quotidienne (soins d'hygiène, de confort, activités motrices...),
  • Réalise auprès des plus jeunes des activités éducatives visant à encourager l'expression orale, à éveiller, à distraire, à favoriser l'expression corporelle,
  • Accompagne et encourage les personnes adultes ou âgées dans les activités de la vie sociale et relationnelle,
  • Participe à la prévention et à la sécurité de la personne.

Aptitudes nécessaires

      Cette profession exige des qualités humaines importantes, parmi lesquelles le goût du travail en équipe et des contacts humains, la capacité d'écoute, la tolérance, l'intérêt réel pour les problèmes humains et sociaux, la patience et le désir de communiquer. Certains patients sont en effet dans l'incapacité de parler. Il convient alors de décoder leurs gestes ou leurs attitudes et d'appréhender leurs besoins (boire, manger, aller aux toilettes) afin de leur apporter une réponse adaptée. 
      
Il s'agit d'établir une relation de qualité, fondée sur la confiance et la compréhension. Cela nécessite de la part de l'AMP un bon équilibre psychologique.

      En outre, afin d'aider les patients à se déplacer, l'AMP doit parfois les porter ou soulever leur fauteuil. Une bonne résistance physique est donc indispensable.

      Enfin, ce métier exigeant requiert une grande disponibilité. En effet, l'AMP doit assurer de nombreuses gardes, qu'elles soient de nuit ou de week-end. Il peut aussi travailler en journée continue.

Conditions de travail

      Du fait de son handicap ou de son état de dépendance, le patient est soigné par une équipe pluridisciplinaire, composée de professionnels appartenant au secteur de la santé (médecin, psychiatre, kinésithérapeute, etc.) ou au secteur social (éducateur spécialisé, moniteur-éducateur, assistant de service social). Elle est placée sous la responsabilité d'un travailleur social ou paramédical. 
      Au carrefour de ces deux domaines, l'AMP intègre cette équipe pour une prise en charge globale du patient. Il participe aux réunions statuant sur l'état général de ce dernier, sur ses progrès éventuels, sur les problèmes rencontrés et les solutions envisagées. Il assure et veille également à entretenir le contact régulier du patient avec sa famille, toujours dans le souci de son bien-être.

      L'AMP n'intervient généralement pas à domicile. Il ou elle exerce ses fonctions dans un établissement spécialisé appartenant au secteur associatif, au secteur hospitalier ou aux communes. Ainsi, il, ou elle, peut travailler :
      - soit auprès d'enfants et d'adolescents en institut médical éducatif, institut médico-pédagogique, institut médico-professionnel, foyer spécialisé, institut d'éducation motrice ou sensorielle, centre de rééducation sensorielle ou hôpital général ou spécialisé,
      - soit auprès d'adultes en hôpital général ou psychiatrique, maison d'accueil spécialisée, centre d'aide par le travail, foyer d'hébergement, foyer médicalisé ou centre de jour, 
      - soit auprès de personnes âgées en maison d'accueil pour personnes âgées, centre d'hébergement temporaire ou maison de retraite médicalisée. Avec l'allongement de la durée de vie, les AMP se spécialisent de plus en plus en gériatrie.

Conditions d'accès

Il faut être titulaire du CAFAMP (Certificat d'Aptitude à la Fonction d'Aide Médico-Psychologique)

      La formation d'AMP n'est accessible qu'aux personnes travaillant déjà dans le secteur social, aux élèves aides-soignants ou aux AMP stagiaires, âgés d'au moins 18 ans. Aucun diplôme n'est requis, mais les postulants doivent réussir les épreuves d'admission (épreuve écrite et entretien avec un jury). En sont dispensés les titulaires du brevet des collèges, d'un BEP , du diplôme professionnel d'aide-soignant ou d'auxiliaire de puériculture, ou du CAFAD. 
      Généralement, c'est l'établissement employeur qui rémunère les élèves et assure le financement de la formation. Celle-ci est répartie sur deux ans et se déroule en alternance. Elle comprend 350 heures de formation théorique (développement de l'être humain, notions de déficience et de handicap...) et quatre semaines de stage pratique. La formation est sanctionnée par le  Certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico psychologique  (CAFAMP), délivré par le Directeur Régional des Affaires Sanitaires et Sociales au nom du Ministre chargé des affaires sociales. L'examen final comprend trois épreuves :

   - une épreuve écrite (questionnaire et note de réflexion sur la pratique professionnelle),
   - une épreuve orale (entretien à partir du cahier de stage),
   - une appréciation du cahier de formation.

Rémunérations

      Aujourd'hui, environ 22 000 aides médico-psychologiques sont en activité. Les perspectives d'emploi sont favorables, en raison de l'augmentation des besoins d'AMP dans les établissements spécialisés. Chaque année, 1 500 postes sont ouverts. 90 % des titulaires du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique (CAFAMP) trouvent un emploi dans les trois mois.

      Il n'existe pas de possibilité d'évolution au sein même de la profession. En revanche, l'accès à certains métiers du secteur social est facilité. Les AMP souhaitant entreprendre une formation de moniteur-éducateur ou d'éducateur spécialisé bénéficient ainsi d'aménagements d'études (dispense d'examens écrits, allègement des cours théoriques) s'ils justifient de plusieurs années de pratique.

      Le salaire de l'AMP est différent selon qu'elle travaille dans une structure appliquant la convention collective de l'aide à domicile ou dépendant de la fonction publique territoriale.

Selon l'accord de branche de l'aide à domicile
Salaire de départ : 1 549,93 € brut / mois
Salaire de fin de carrière : 2 091,09 € brut / mois